Historique du drainage lymphatique

de | mar 26 juin 2012

Dr. Emil Vodder, le pionnier

Le Docteur Emil Vodder (à droite)Le Docteur Emil Vodder (à droite)

Les Egyptiens, il y a 3000 ans, ont découvert l’existence d’une autre circulation, parallèle à la circulation sanguine : la circulation lymphatique

Le père de la Pressothérapie est le Dr Emil Vodder, qui commença ses recherches sur la lymphe et son système en 1932.
Docteur en philosophie et physiothérapeute, il s’intéressa aux recherches du prix Nobel Alexis Carrel.

Brillant chercheur qui avait étudié les caractéristiques de la lymphe et ses étonnantes propriétés.
Ce dernier avait obtenu cette reconnaissance suprême en 1912 suite à sa brillante et surprenante démonstration effectuée sur des cellules de poulet qui pouvaient être maintenues en vie grâce à la lymphe.

Les débuts du drainage lymphatique

En 1936 le Dr Vodder met au point sa méthode de stimulation du système lymphatique, aujourd’hui connue sous le nom de drainage lymphatique.
Il développa sa technique tout d’abord pour le traitement des sinusites chroniques avant de l’étendre,

ensuite à un éventail très large d’applications esthétiques et hygiéniques.
Sa démarche était surtout intuitive et empirique, quoique tenant compte des connaissances anatomiques et physiologiques de son temps.
Il lui aura fallu plus de vingt années de travail et de conférences pour que sa méthode soit reconnue par les scientifiques comme étant efficace.

Ce qui permit alors à Vodder d’enseigner cette technique aux étudiants de naturopathie de Berlin.

L’essor fulgurant du drainage lymphatique

Système Lymphatique

Très rapidement, les nombreux résultats positifs sur les patients attirèrent des thérapeutes de toute l’Europe .
Une importante expérimentation clinique est alors réalisée, non seulement par Vodder lui-même,

mais également dans différents centres et cliniques spécialisés, d’où découle une vaste liste d’indications de la méthode.
En 1958 des recherches sont menées afin d’apporter des explications scientifiques à l’efficacité évidente de la méthode,

dont l’efficacité surprenante infirmait certaines théories médicales de l’époque au sujet des massages.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *