La Cellulite, mieux la comprendre pour mieux la combattre (partie 2)

de | lun 10 juillet 2017

Les différents types de cellulite :

Trois grands types de cellulite et tant d’autres encore. Comment dire réellement qu’une personne à un type de cellulite bien définis ?

La plupart du temps vous souffrez de cellulite dite mixte, c’est à dire qu’elle est composée de cellulite aqueuse, de cellulite fibreuse et/ou de cellulite adipeuse a des proportions plus ou moins importantes en fonction de nombreux facteurs d’apparitions. En effet les causes varient d’un individu à l’autre, homme ou femme, sujet à  la rétention d’eau ou non, mauvaise circulation du sang ou non, terrain héréditaire défavorable ou non. Quoi qu’il en soit la cellulite est pluri-factorielle et nous ne sommes pas égaux en matière de cellulite.

Allez ne soyez pas triste et pour essayer de savoir vers quel type de cellulite nous tendons, voici les caractéristiques principales de chacune d’entre elles.

La cellulite adipeuse :

  • Elle touche surtout les personnes en surcharge pondérale.
  • Elle tire son nom de l’adipose : accumulation anormale de cellules dans le tissu graisseux ou adipeux situé dans l’hypoderme. Les adipocytes sont nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme, ils constituent la réserve d’énergie du corps humain.
  • La cellulite apparaît et s’aggrave lorsque l’organisme ingère plus de graisse qu’il n’en dépense. Les adipocytes s’hypertrophient et se multiplient. Ce phénomène empêche la circulation des toxines et des déchets et créent une inflammation. L’excès de graisse mais surtout l’accumulation des toxines est responsable du développement de ce type de cellulite.
  • Elle se localise sur le ventre, les cuisses, les fesses, les hanches et les genoux.
  • Quel que soit son stade, la cellulite adipeuse est visible à l’oeil nu, des capitons se forment (aspect peau d’orange), mais la peau reste souple, indolore et molle.
  • Les causes essentielles de ce type de cellulite sont :
    • Une alimentation trop riche en graisse et en sucre. Les gâteaux, les plats en sauce, les viandes grasses, les plats industriels, les sodas… sont à proscrire, de même que nous mangerons notre assiette et nous ne nous re-servirons pas même si c’est bon ou si il en reste peu. La gourmandise dans ce cas est vraiment un vilain défaut qui en plus se voit.
    • Un déséquilibre entre les graisses ingérées et les graisses consommées et digérées. Notre vie est souvent trop sédentaire. Ce phénomène peut survenir dès l’adolescence, à la puberté où le corps subit quantité de changements hormonaux importants. Elle s’aggrave lors des différentes grossesses et encore lors de la ménopause.
  • Quelles solutions pour y remédier ?
    • Pour combattre cette cellulite, il convient de détoxiquer l’organisme, en éliminant les toxines on réduit l’inflammation et ainsi les capitons diminuent et parfois disparaissent.
    • Plus que dans toutes les autres formes de cellulites, il convient de revoir son alimentation, un diététicien, nutritionniste ou naturopathe vous aidera certainement, mais voici quelques conseils :

  • Réduire ou éliminer les graisses le plus possible, surtout les graisses cuites et les acides gras insaturés, les plats industriels et le sucre sous toutes ses formes, sodas y compris.
  • Favorisez les fruits et les légumes frais, les poissons maigres, les laitages légers et les céréales complètes.
  • Privilégiez les aliments riches en oméga 3 pour favoriser une action anti-inflammatoire.

  • Faire du sport ou une activité physique en privilégiant les sports d’endurance dans votre cas. Vous pourrez alors choisir entre le vélo, la marche à pied, courir, la natation, le fitness (encadré…). Mais attention, si vous n’avez pas fait de sport ou d’activité physique depuis longtemps il sera je pense important de consulter votre médecin pour faire un bilan complet, un électrocardiogramme… Ne pas risquer l’accident, l’infarctus ou je ne sais trop quoi encore. Je vous recommande dans tous les cas de choisir une activité encadrée afin de ne pas abandonner en cours d’année et d’avoir un facteur de motivation.
  • Les soins du corps. Plus important encore pour vous que pour toute autre personne, le massage est plus que recommandé. Les capitons, les lobules vous vous souvenez dans la partie 1 ? Le rôle essentiel du massage mécanique prend ici toute son importance. Massage avec des ventouses, drainage lymphatique manuel et la pressothérapie. Chose importante votre peau doit être massée tous les jours, grâce à cet acte essentiel elle retrouvera tonicité et élasticité. Dans un prochain article je vous en dirais plus.

Pressothérapie

En attendant, la semaine prochaine ne loupez pas les cellulites aqueuses et fibreuses.

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *